Les Ateliers Villageois

Exposition des broderies et tapisseries des Ateliers d'Hélène Guinepied

Vers 1925 (lieu non identifié)

Photo: Collection particulière, reproduction interdite.

 

 

Entre 1920 et 1930, les « Ateliers Villageois » d'Hélène Guinepied, à Saint-Moré dans l'Yonne, emploient des jeunes filles originaires des villages environnants, sans formation artistique, qui créent des motifs pour des broderies ou des tapisseries : ces motifs servent à la fabrication de tissus pour les vêtements ou l'ameublement, stores, rideaux, tapis... Les Ateliers d'art appliqué d 'Hélène Guinepied (que l'on trouve aussi sous le nom d' « Ecole paysanne ») doivent leur succès à la grande modernité de leurs créations très art-déco. 

De nombreuses expositions présenteront les créations des Ateliers Villageois durant ces dix années, parmi lesquelles:

Salon des Artistes Décorateurs à Paris en 1921

Exposition Régionale des Arts Appliqués, Rennes, en 1922 ou Hélène Guinepied expose avec Raoul Dufy, Paul Follot, Maurice Dufrène, Blanche Ory-Robin...

XVe Foire de Paris en 1923: Hélène Guinepied est membre de la Collectivité des Artistes Décorateurs Artisans et Créateurs de modèles, fondée en 1917 par l'Union Provinciale des Arts DécoratifsHector Guimard expose lui aussi avec la Collectivité.

Exposition Internationale Bayonne-Biarritz en 1923: Hélène Guinepied est récompensée par une médaille de vermeil.

 Salon de l'Essor à Dijon, en 1924 et 1925...  

Le Figaro du 1er janvier 1921 consacre un long article aux ateliers d'Hélène Guinepied sous le titre : Ateliers Villageois, soulignant particulièrement l'originalité et la modernité des compositions qui sont présentées.

 ...« J'ai dit que Mlle Guinepied s'est appliquée à créer un genre ; il ne faut pas croire pour cela qu'elle vise à une unité de style et de manière. Chacun, dans ses ateliers, travaille selon son goût et son inspiration, ce qui produit une agréable variété. Si je ne me trompe pas, les ateliers villageois aspirent à faire des broderies de l'Yonne quelque chose de plus mouvant et de plus actuel que les travaux caractéristiques des autres régions françaises. Tandis que ceux-ci s'exécutent sur de vieux dessins et constituent une sorte de tradition, celles-là doivent suivre l'évolution du goût et de la mode. Toutes les fantaisies sont permises;  feuillages, fruits, animaux, arabesques sont rendus avec un curieux souci d'originalité. La personnalité de l'artiste s'affirme dans ces compositions.

 Ce qui fait qu'il y en a de bien jolies, et d'autres que l'on peut aimer beaucoup moins !... On découvre ça et là des velléités d'impressionnisme, de divisionnisme, voire du cubisme !... A côté de compositions aux lignes classiques, d'autres affectent des allures de modernisme ultra-audacieux »...

 Comme les Ateliers Martine créés par le couturier Paul Poiret en 1911, Les Ateliers Villageois d'Hélène Guinepied fondent leur créativité sur la liberté laissée aux jeunes dessinatrices qu'ils emploient. Les résultats obtenus offrent de remarquables similitudes. 

La crise de 1929 qui atteint la France en 1930 aura raison de nombreux ateliers d'artisanat d'art et de petites entreprises de l'industrie du luxe ; ce sera le cas de la maison de couture de Paul Poiret et des Ateliers Villageois d'Hélène Guinepied.  

 

Dessin preparatoire pour un travail de broderie

 

Ce dessin à l'encre de chine sur papier, exécuté par Hélène Guinepied vers 1925 pour ses ateliers Villageois, fut destiné à être reproduit en broderie. Il est possible que cette broderie ait servi à réaliser un masque de piano, pièce d'étoffe qui protégeait le clavier de la poussière. Dimensions (après restauration): 25 X 100 cm. 

Les creations des ateliers

        exposition d'arts appliqués à paris vers 1925

Hélène Guinepied (assise) lors d'une exposition d'arts appliqués à Paris, vers 1925: autour d'elle, les créations des "Ateliers Villageois".

 

Détail d'un dessin à la gouache, destiné à être reproduit en broderie. Le résultat est visible sur la photo ci-dessus; il s'agit de la frise courant  en haut du mur, et représentant des branches chargées de pommes.

Contact

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

2017  Hélène Guinepied